Ces abattements peuvent être généraux (pour tous) ou spécifiques à des situations concrètes.
Il a donc payé tout en une fois.
Même si on héberge quelquun programme concours attaché territorial 2018 à titre gratuit et que notre appart lui sert juste de boite à lettre, si la personne déclare ses revenus aux impôts et que ladresse de référence est la nôtre, ses revenus rentreront en compte dans le calcul.Si on a un revenu fiscal de référence (RFR) égal à zéro, on est exonéré de la taxe audiovisuelle (si les conditions de cohabitation sont respectées, cest-à-dire sil ny a pas des colocataires dont le revenu fiscal de référence est supérieur à zéro).Quand vient lautomne, je commence à frémir.Ce nest pas parce quon paye, quon a véritablement les moyens de le faire!Pour deux foyers occupant un logement similaire mais aux revenus très différents le montant de la taxe peut certes varier de quelques centaines deuros mais on le sait bien, les euros nont pas la même valeur pour un smicard que pour un richard.Une sorte dalliance dans la production-reproduction de la dette, sarticule entre banques et Etat.Mais les raisons du refus ne sont jamais adressées à la personne.Très concrètement, tous ceux qui (après avoir fait ou pas les démarches) nont pas les moyens de payer la taxe, ne la paient pas et se retrouvent endettés auprès du trésor : une dette de plus sur le dos.



Chaque commune et intercommunalité (par exemple pour Montreuil il y a Est Ensemble dun côté et la mairie de Montreuil de lautre) peuvent décider des abattements à la base de la taxe.
Ça nous dégoûte, parce que tout cela comment gagner des pi sur lol augmente la superpuissance de linstitution sur nos vies, un «pouvoir divin quon aurait aucun moyen de contrer.
Dans une ville où les choix vont vers des centres commerciaux plutôt que des centres sociaux, des lieux de commerce plutôt que des espaces de rencontre non marchands, où les activités sociales veulent être transformées en activité rentables, dans une ville où plus dattention est.Et puis dabord comment ça a été calculé?On pourrait bien navoir que faire dêtre endettés auprès de lEtat, mais bientôt le «tiers détenteur» nous rattrape.Ce que nous acceptons.Et alors nous avons décidé collectivement de sortir des cases dans lesquelles ils voudraient nous enfermer.En cas de collocation : il ne peut y avoir quune seule taxe par habitation.Alors on doit «faire confiance» au bon travail de linstitution.Plus nombreux, plus déterminés, mieux coordonnés avec les autres collectifs on peut penser quil aurait été possible denvisager dobtenir plus.Les inspecteurs et les contrôleurs se laissent des notes internes sur chaque dossier pour sexpliquer entre eux les raisons dun éventuel refus de recours ou de remise.